La 7e Wilaya. La guerre du FLN en France 1954-1962

Ali Haroun

Pendant la guerre d’Algérie, le FLN a ouvert en métropole un second front. Contrôlant peu à peu les 300 000 Algériens de l’immigration, la 7e wilaya – celle de France – a mis en place une organisation politico-militaire d’une redoutable efficacité. En réalité, une véritable administration parallèle et clandestine.

Ali Haroun, un des dirigeants du FLN en France, livre son témoignage serein, précis et concret. Il décrit les structures et les trafics d’armes, les attentats et les faux papiers, les filières ; il raconte encore la collecte des cotisations qui vont grossir le trésor de guerre du FLN, les projets d’évasion des responsables algériens détenus et l’aide de leurs amis français, mais aussi la répression et la prison.

Ce récit, fondé sur une collection unique d’archives inédites, est surtout une contribution indispensable à l’histoire de la guerre d’Algérie.

Docteur d’État en droit (Paris, Panthéon-Sorbonne), Ali Haroun est avocat au Barreau d’Alger et agréé à la Cour Suprême. Il a été notamment, en Algérie, ministre des droits de l’Homme (1991-1992), puis membre du Haut Comité d’État (HCE) et de la présidence collégiale de la République (1992-1994).

 

Livre disponible à la vente:

Livre disponible à la vente

Association Culturelle Témoignage & Memoire "La Fédération De France du FLN"

Association Culturelle Témoignage & Mémoire "La Fédération De France du FLN"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.